Un mystère de pureté et de beauté

Le diamant reste un mystère de pureté et de beauté. En fait, il s’agit de carbone pur…
Il y a des milliards d’années, sous l’effet de la température et de la pression, ce carbone s’est miraculeusement transformé en diamant dans le magma bouillant des profondeurs de la Terre. Par la suite, la masse volcanique au sein de laquelle cette cristallisation s’est produite s’est frayé un chemin vers la surface de la terre. C’est dans ces cheminées volcaniques appelées Kimberlite que l’on retrouve aujourd’hui la majorité des diamants. Aujourd’hui on trouve des diamants dans les joailleries sans trop de difficulté. Néanmoins, il faut traiter environ 250 tonnes de minerai pour produire un diamant d’un carat destiné à la joaillerie.
Le terme de « couleur » peut parfois induire en erreur dans l’univers du diamant. Les diamants de couleur spécifique- donc autre que blanc- ont une grande valeur et sont évalués selon des critères très différents. Les diamants blancs ont leur propre classification de teinte. La couleur présente dans la plupart des diamants blancs est due à de minuscules impuretés.
Afin de déterminer la couleur exacte, tous les diamants soumis à l’analyse sont comparés à une série de pierres étalons dont les nuances vont du D incolore au Z. Cette analyse doit être faite dans les règles de l’art, tout d’abord le diamant ne doit pas être serti sur une monture, il doit être nettoyé de toute trace et doit être analysé sur un carton blanc accompagné d’échantillons témoins qui permettront de comparer sa couleur. Un œil non initié ne peut déceler ces minuscules variations. Toutefois, elles entraînent des écarts de valeur importants. L’échelle de mesure est précise et va de la lettre D (blanc exceptionnel) à Z (saturé). La couleur de la plupart des diamants varie de l’ incolore au jaune.
Les trois premières lettres de l’alphabet ont été laissées dans l’espoir que l’on puisse un jour découvrir un diamant plus blanc que blanc exceptionnel.

Classification

Une classification des diamants en fonction de leur couleur a été crée. Elle vous permet de déterminer à quel point votre pierre est blanche.

D : Blanc exceptionnel + C’est le diamant le plus incolore qui soit. Il est d’une pureté extraordinaire et il est très rare d’en trouver.
E : Blanc exceptionnel Un peu moins «  » parfait «  », ce diamant reste magnifique et blanc.
F : Extra blanc + A l’œil nu, ce diamant ne présente aucune teinte.
G : Extra blanc Seuls les vrais professionnels peuvent observer une teinte extrêmement légère.
H : Blanc Le diamant est très légèrement teinté et il est quasi-impossible de l’observer à l’œil nu.
I : Blanc nuancé
J : Blanc nuancé La teinte des diamants I et J est légère et quand ils sont bien taillés, cela s’atténue.
K : Blanc légèrement teinté
L : Blanc légèrement teinté
M – Z : Teinté