Bientôt le numéro 1 mondial du négoce de diamant ?

La majeure partie du négoce de diamant reste l’apanage des places historiques et traditionnelles comme Tel-Aviv, Dubaï et surtout Anvers. Mais depuis une cinquantaine d’année, l’Inde est devenue le numéro un mondial pour la taille et le polissage du diamant pour environ 60 % des diamants du monde en valeur, et 95 % en nombre de pièces.

Anoop Mehta, président de la Bharat Diamond Bourse, annonce sans détour dans une interview donnée aux Echos son objectif : « Devenir le numéro un mondial, nous sommes leaders dans la taille et le polissage des diamants, pourquoi ne le serions-nous pas dans les transactions ? Environ 40 traders sont installés à la BDB aujourd’hui, mais ils représentent déjà 20 % du marché ».

L’activité indienne de négoce de diamants est donc en train de s’installer sur un nouveau site : un immense bâtiment situé au nord de la capitale financière du pays, dans une zone nouvelle où les immeubles d’affaires poussent entourés de terrains vagues.
Inauguré en octobre 2010, un complexe de plus de 180.000 m2 regroupant bureaux, banques, salles de coffres, douanes et autres services vient compléter l’ensemble. 20 à 25.000 professionnels sont attendus chaque jour à la Bharat Diamond Bourse, en illustration ci-contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *