Un diamant rose vendu 14 millions d’euros à Hong Kong

Son nouveau (et heureux) propriétaire n’a pas souhaité se faire connaître. Cet anonymat contraste avec l’extraordinaire effervescence qui a entouré la vente aux enchères de ce diamant rose. En dix minutes, le bijou a été adjugé pour le double de son estimation de base et ce collectionneur a ainsi déboursé la somme de 17,5 millions de dollars, soit 14 millions d’euros.

Le Martial Pink, nommé ainsi en hommage au lancement du premier satellite d’exploration sur la planète rose Mars en 1976, suscita depuis bien des convoitises concernant ses atouts uniques.

Son propriétaire d’alors, le diamantaire Harry Winston, créa un diamant taillé de telle manière que son intensité fut maximale et reflétait merveilleusement toutes les facettes de la pierre. En outre, ce diamant là ne portait aucune trace de couleur secondaire, contrairement aux pierres semblables, d’ordinaire teintées de violet, de gris ou d’orange.

Considéré comme le plus gros diamant rose jamais vu sur le marché, ses enchères ont eu lieu chez Christie’s à Hong Kong. Le choix de cette ville ne fut pas anodin, Hong Kong étant réputée pour les prix les plus hauts obtenus ces dernières années.
Ce fut encore le cas avec le Martial Pink, diamant rose d’exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *