La plus haute mine de diamants, Letseng-la-Terae

Vous connaissez sans doute le Lesotho ? Mais saviez-vous que c’est un des pays les plus montagneux du monde. En effet, il est impossible de vivre en-dessous de 1300 m d’altitude dans cette enclave de l’Afrique du Sud. Mais, ce pays dont la superficie égale à peu près celle de la Belgique ou des Pays-Bas, est aussi réputé pour ses mines de diamants, dont la plus haute du monde : Letseng-la-Terae.

A 3000 m d’altitude environ, la célèbre mine Letseng-la-Terae est difficilement accessible : on peut l’atteindre par hélicoptère ou par avion et pour les plus courageux par la route. Il s’agit tout simplement de la plus haute mine de diamant au monde, rien que ça. Si la production de diamants est assez faible, il se trouve que les diamants récupérés possèdent une très grande valeur marchande. En effet, la mine Letseng-la-Terae est celle où on obtient le plus de diamants de plus de 10 carats, proportionnellement parlant.

Au palmarès de cette mine, on retrouve trois des vingt plus gros diamants du monde ! En 2006 et 2007, on a retrouvé successivement le diamant Lesotho Promise (603 carats) et le diamant Letseng Legacy (493 carats). Mais le plus grand succès de la mine remonte à 1961. On avait alors extrait ce qui reste aujourd’hui le troisième plus gros diamant du monde, le fameux… Lesotho Brown.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *