2011, une année exceptionnelle pour le marché du diamant

Les chiffres viennent de tomber : 2011 a été une année exceptionnelle pour le groupe De Beers, numéro un mondial du diamant, qui annonce produire et commercialiser environ 35% des diamants bruts du monde, en provenance d’Afrique du Sud, du Botswana, du Canada et de Namibie.
Grâce à la hausse du cours, le groupe a réalisé un bénéfice net de plus de 72%, soit 939 millions de dollars.
Avec une production en légère baisse de 5% soit 31,3 millions de carats, le chiffre d’affaires a progressé de 26% soit 7,38 milliards de dollars, avec une demande qui a progressé de 11 à 13% essentiellement alimentée par la joaillerie en Chine, en Inde et aux Etats-Unis.
Pour 2012, déclare le Français M. Mellier, nouveau directeur général de De Beers, « en dépit des incertitudes, nous nous attendons à une progression continue des ventes mondiales de bijoux en diamants, mais à des niveaux inférieurs à la croissance exceptionnelle vue en 2011 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *