Une zone spécialement réservée

A Tel Aviv on trouve une zone spécialement réservée au commerce de diamants, zone qui dispose d’une renommée mondiale et qui est l’un des principaux pôles de vente et d’achat de pierres précieuses. Le diamand exchange district est situé dans le quartier de Ramat Gan, en bordure de la route de Ayalon qui divise la ville de Ramat Gan et celle de Tel Aviv.

La bourse de diamant de la ville israëlienne de Tel Aviv se compose de 4 grands bâtiments qui sont reliés entre eux par des ponts. On trouve la tour Maccabi, la tour Shimson, la tour Noam ainsi que la tour de diamant qui contient le plus grand centre de commerce de diamants au monde. Dans le secteur on trouve également un musée du diamant, le musée Harry Oppenheimer dans lequel on retrouve des diamants de renommée mondiale. On peut également y retrouver près de 5000 ans d’histoire du diamant. Le plus haut bâtiment de tout Israël se trouve également au coeur de ce quartier, il s’agit de la tour Moshe Aviv d’une hauteur de 244 mètres.

Ramat Gan a été fondée en 1920 en tant que moshava, établissement agricole commun mais c’est seulement en 1968 qu’ouvre la bourse de diamant que l’on connaît actuellement. Cette bourse a connu une forte croissance ces 40 dernières années et il s’agit de la plus grande en ce qui concerne les diamants polis.

Ainsi pour l’année 2004 Israël a exporté pour près de 6 milliards de dollars en diamants polis.Près d’une cinquantaine de grandes entreprises dirigent le commerce mais on trouve également une centaine d’entreprises de tailles moyennes. C’est essentiellement grâce aux juifs qui ont quitté l’Allemagne nazi dans les années 1940 que le quartier à réussi à se développer aussi fortement avec une prospérité qui ne s’est jamais ralenti depuis la fondation de la bourse.