Il existe de nombreux diamants célèbres, et leur renommée provient entre autres de leur poids.
Leur histoire est en général particulièrement mouvementée. On se souviendra ici de Richard
Burton offrant à Liz Taylor un très gros diamant pour lui prouver son amour. Nous détaillons ici
quatre diamants historiques, par ordre décroissant de poids.

Le Cullinan

Il s’agit à l’origine d’un seul et même diamant pesant plus de 3000 carats, découvert en Afrique
du Sud. Cependant, au début du XXème siècle, il a été fractionné en plusieurs gros diamants,
dont le Cullinan I, pesant 532,20 carats, taillé en forme de poire et faisant partie du sceptre
britannique. Le Cullinan II, quant à lui, pèse 317,40 carats et est taillé en forme coussin. Il est
monté sur la couronne d’Angleterre.

L’Orloff

Ce diamant bleu-vert de 195 carats a été découvert en Inde au XVIIIème siècle. Il est taillé en rose comme un demi-oeuf de poule et appartient aux trésors du Kremlin après avoir été offert à l’impératrice Catherine de Russie par son ancien amant désespéré le Prince Orloff. Il a également été porté sur le sceptre impérial.

Le Koh I Noor

Ce diamant de forme ovale pèse 109 carats depuis que la reine Victoria l’a fait retailler pour qu’il ait plus de brillance. Il est d’origine indienne et fait partie des joyaux de la couronne d’Angleterre.

La légende indienne disant qu’il porterait malheur aux hommes qui le porteraient, la reine Victoria a décrété qu’il ne serait porté que par des reines ou des femmes de rois d’Angleterre.

Le Hope

Ce diamant d’un bleu profond découvert au XVIIème siècle pèse à l’origine 112 carats. Il est par la suite retaillé en forme de coeur pour ne plus faire que 67 carats, puis uniquement 44,5 carats. Il fut synonyme de malheur pour tous ses possesseurs.