La gemmologie est un terme formé à partir du mot gemme qui vient du latin gemma signifiant bourgeon. Elle désigne la science qui a pour objet l’étude des pierres gemmes comprenant les matières organiques comme l’ambre, le corail et la perle ainsi les pierres ornementales. La gemmologie étudie également le verre, les synthèses et les doublets.Elle se distingue d’une science telle que la minéralogie dans la mesure où son champ d’étude concerne des pierres de petite taille plus ou moins polies. L’évolution rapide de cette science permet aujourd’hui de faire facilement la différence entre le spinelle rouge, le rubis, le zircon incolore et le diamant. Ce qui n’était possible dans le passé. Plusieurs instruments aux rôles spécifiques sont utilisés par les experts de cette science. Les différents outils utilisés en gemmologie et leur rôle

Parmi les instruments dont se servent les spécialistes de cette science pour étudier les différents types de gemmes, on peut citer le filtre Chelsea, le réfractomètre, la loupe 10 x, la balance de précision, le microscope binoculaire, le testeur de diamants, le polariscope ou le dichroscope. Un instrument comme la balance de précision permet de connaitre la masse exacte des pierres à étudier. Pour ce qui est du réfractomètre, comme son nom l’indique, il permet de savoir le rapport entre la vitesse de l’air dans la pierre et sa vitesse dans la lumière. Cet indice important en gemmologie est appelé indice de réfraction. Pour mieux visionner les détails des gemmes, les experts utilisent une loupe 10x.

Quant au testeur de diamants, il permet de différencier le diamant des autres gemmes. Le filtre de Chelsea est très utile pour détecter la présence de colbat ou de chrome dans les pierres .Enfin, le polariscope est un instrument utilisé en gemmologie pour mettre en évidence le caractère optique des gemmes. La pierre à étudier est placée entre les filtres polarisants dont il est formé.

Découvrez comment un diamant se taille, le métier de tailleur de diamant, ainsi que l’origine des diamants et les principales mines d’extraction.