Paillon :

Le paillon sert à augmenter ou à modifier la couleur d’une pierre. En général, il s’agit d’une feuille d’or ou d’argent située en dessous de la pierre.

Paquets de plis :

Boîte à plis. Les plis sont faits de plusieurs grosseurs,
matières et couleurs et sont utilisés dans le transports des pierres précieuses.

Paragenèse :

C’est l’association de plusieurs minéraux, de même origine et de même processus géologique de genèse, au sein d’une même roche.

Pavillon :

Aussi appelé coin de culasse, c’est l’une des catégories de facettes situées entre le rondiste et la pointe.

Pegmatite :

C’est une roche magmatique ayant la particularité de générer des cristaux de tailles exceptionnelles.

Pelle à pierres :

Les pelles à pierre en différents modèles chromé ou noir,
rectangulaires servent à déplacer comme dans son utilité général mais spécialement les diamants pour ce type là.

Pendeloque :

Il s’agit d’un type de taille de diamant en forme de poire.

Péridotite :

C’est une roche métamorphique dont la couleur verte provient des cristaux d’olivine qu’elle contient.

Phlogopite :

C’est un mica à la teinte plutôt claire.

Phosphorescence :

Il s’agit de la capacité d’un matériau à restituer de la lumière durant une certaine période après avoir reçu un rayonnement.

Piégeage (d’un électron) :

Capture d’un électron par un cristal.

Piégeage (d’une cristallite) :

Capture d’une cristallite par un cristal lors de sa formation.

Pierre de comparaison :

Les pierres de comparaison appelées autrement « master-stones »,
servent à l’examen de la couleur des diamants.
Elles sont vendues dans des coffrets de couleur et sont généralement faites d’oxyde de zirconium.

Pierre d’imitation :

Ce sont des pierres parvenant à imiter une pierre par sa couleur ou sa forme.

Pierre synthétique :

Ce sont des pierres fabriquées ayant la caractéristique d’imiter à la perfection une pierre existant dans la nature (sur le plan physique, chimique ou atomique) ou correspondant à une nouvelle pierre inexistante dans la nature.

Pierres assemblées :

Ce sont comme leur nom l’indique des pierres assemblées de façon non naturelle, par collage par exemple.

Pierres précieuses :

En France, cette appellation est réservée aux diamants, rubis, saphirs et Émeraudes.

Pince :

Outil utilisé lors de la taille des facettes d’un diamant.

Pipe :

C’est un filon vertical peu épais provenant d’une explosion volcanique.

Piqué :

Il s’agit d’une tache située à l’intérieur d’un diamant.

Plan de clivage :

Plan suivant lequel sera fait le clivage.

Pléochroïsme :

C’est un phénomène optique caractérisé par la variation de la couleur d’un cristal suivant son orientation par rapport à une lumière naturelle.

Plateau à trier :

Le plateau à trier est un support permettant la manipulation de diamants et de les classer par catégories.
Il en existe plusieurs sortes.

Pli :

Papier blanc spécial destiné au rangement des cristaux.

Point :

Cela correspond à 1 centième de Carat.

Poire :

Type de taille de diamant en forme de poire ou de goutte d’eau.

Pok :

Comme souvent dans l’industrie du diamant, c’est un terme Flamand désignant l’une des pièces de la meule.

Polariscope :

Instrument servant à identifier les pierres et à vérifier leur structure interne grâce à la lumière polarisée.

Polissage :

Dernière étape de la taille. C’est celle qui donne au diamant tout son éclat.

Polychroïsme :

Propriété d’une gemme à montrer plusieurs couleurs simultanément à l’œil nu.

Polymorphisme :

Propriété de cristallisation sous plusieurs formes différentes en fonction des organisations atomiques.

Porphyre :

Roche magmatique comportant de grands cristaux de Feldspaths.

Pot :

C’est la pièce métallique sur laquelle est fixé le diamant pour les opérations de taille.

Potée d’étain :

C’est un mélange à base d’étain servant à polir les pierres.

Poudre diamantée :

Poudre obtenue à partir des chutes de diamant.

Press-pot :

Pièce en cuivre ou en aluminium utilisée pour le sertissage des pierres.

Prétaille :

Étape préalable à la taille.

Preuve :

Il s’agit de la quantité de restes permettant de justifier qu’il n’a pas été enlevé trop de matière lors de la taille.

Proportions :

Rapports de dimensions permettant de juger du résultat final après la taille d’un diamant.

Proportionscope :

Le proportionscope ou dit autrement le projecteur de profil,
permet de mesurer et d’émettre une valeur sur la taille d’un diamant.

Pseudomorphe :

Se dit d’un matériau ayant la forme cristalline d’un autre matériau.

Pseudomorphisme :

Transformation d’un minéral pseudomorphe.

Pureté :

Qualité d’un diamant n’ayant aucun défaut, ni à l’intérieur ni en surface.

Lettre C

Cabochon :

Type de taille où la partie supérieure du diamant a une surface à la fois convexe et arrondie.

Cachet :

Terme utilisé par les diamantaires lors de transactions commerciales.

Calibre ou leveridge :

C’est un outil qui sert à estimer le poids et mesurer les dimensions des diamants taillés, de
l’étape où le diamant est encore brut au produit fini.

Calibrer :

Fait d’ajuster les dimensions d’un diamant pour le placer très précisément au sein d’un pavé.

Calibres :

Outils utilisés par le diamantaire pour la mesure des angles afin de tailler un diamant et également utilisé pour mesurer les dimensions d’un diamant taillé ou non.

Canavieyras :

Diamant brésilien à la fois pur et blanc et de très bonne qualité.

Cape :

De dit d’un diamant dont la couleur tire sur le jaune.

Carbonado :

Diamant brésilien industriel de couleur noire, et possédant une dureté élevée.

Carborundum :

Nom du carbure de silicium qui est employé comme abrasif du fait de sa dureté élevée. Il possède une dureté de 9,5.

Carton blanc :

D’un blanc le plus pur possible, le carton est plié en V. On y dépose le diamant à l’intérieur, la
pointe de la pierre vers le haut. Il est ainsi utile à examiner la couleur des diamants.

Cassure :

Nature de la surface brisée dans une direction autre que le plan de clivage. Il existe plusieurs sortes de cassures.

Champlevé :

Ouvrage où de l’émail a été coulé dans des alvéoles creusées dans le métal de l’objet réalisé.

Chatham :

Procédé utilisant la dissolution anhydre et employé depuis 1941 afin de produire des saphirs, des émeraudes et des rubis mais aussi des diamants de façon synthétique.

Chaton :

Partie centrale d’une bague où se trouve une perle ou une pierre.

Chatoyance :

Propriété de pierres précieuses qui ont des reflets variant selon leur positionnement par rapport à la lumière.

Chevrin :

Matière brute que le débruteur peut enlever dans certains cas, notamment entre la table et le rondiste.

Chevron :

Dans une pierre, zone de couleur formant un V.

Chips :

Pierres brutes de qualité moyenne, clivées ou déformées, surtout employées pour les tailles fantaisie que pour la taille en brillant.

Ciment :

Dans la pratique diamantaire, il est habituellement fait d’un mélange de verre pilé, de shellac, de sable et de résine. Il fond à la chaleur et durcit au froid.

Clivage :

Opération qui consiste à séparer une pierre brute en deux ou plusieurs morceaux en suivant son plan de clivage.

Cloisonné :

Ouvrage de métal sur lequel des alvéoles ont été aménagées au moyen de petites lamelles métalliques soudées. Les cavités sont ensuite comblées par de l’émail fondu ou des gemmes ajustées à la demande.

Closed :

Pierres de bonne forme, octaédriques ou dodécaédriques, principalement destinées au sciage.
Clô

ture :

Facette triangulaire située sur la couronne près du feuilletis d’une pierre gemme de couleur en taille brillant ou en taille mixte.

Colorimètre :

C’est une machine très simple à utiliser. Il suffit d’en presser une touche et elle nous détermine la
couleur des diamants de 0,25 à 10 carats.

ur :

Taille fantaisie en forme de cœur.

Coated :

Pierres opaques dont la couche peut n’être qu’externe et cacher une pierre de bonne qualité. Certains diamants sont entièrement opaques. La pelure externe peut être enlevée par clivage.

Coin :

Nom donné aux quatre facettes résultant de la taille en croix de la couronne ou de la culasse.

Conchoïdal :

Adjectif utilisé pour une cassure convexe ou concave d’un minéral, présentant des stries concentriques et courbes.

Couronne :

Sur une pierre taillée, elle désigne la partie supérieure au-dessus du rondis, qui comprend aussi les facettes et la table qui l’accompagnent.

Cristallin (système) :

Désigne l’ensemble des éléments de symétrie d’un réseau de cristal. 7 systèmes cristallins peuvent être différenciés.

Cristallite :

Petit cristal.

Cube :

Forme classiquement retrouvé pour un diamant.

Culasse :

Fait opposition à la couronne. Sur une pierre taillée, elle désigne la partie inférieure au-dessous du rondis, dont les facettes se réunissent sous la forme d’une colette rectiligne ou pointue.

Lettre S

Sands :

Les Sands sont des diamants de petite taille mais de bonne qualité.

Sawable :

Ce terme venant de l’anglais se réfère à des diamants bruts sciables.

Scellés :

Le scellé est l’enveloppe qui comprend le diamant après que l’expertise ait été faite. Chaque pierre doit être accompagnée d’un microfilm du certificat d’expertise.

Scherp :

Ce diamant brut peut être utilisé pour débruter. Contrairement aux Sands, il est de qualité passable. Il doit être particulièrement dur et plat. Il peut également servir à la séparation des pierres en plusieurs morceaux.

Schiste :

Un schiste est une roche sédimentaire ou métamorphique qui se divise en feuillets.

Sédimentaire :

Une roche sédimentaire se dérive d’autres roches, et ce par un processus naturel.

Semence (de perles) :

Ces perles de très petite dimension ont un rayon inférieur à 1 mm.

Séparation (Surface de) :

Renvoie à un plan de clivage complexe. Ce plan de clivage est perpendiculaire aux axes ou parallèle aux faces de la pierre.

Serpentine :

Roche métamorphique de couleur verte, qui nait de l’altération d’une péridotite.

Serti (à grains) :

Sertir à grains signifie encastrer une très petite pierre précieuse sur une monture, en utilisant le métal qui se rabat sur la pierre pour la fixation.

Serti (à griffes) :

Contrairement au serti à grains, le serti à griffes implique l’utilisation de tiges métalliques aui viennent pincer le côté tranchant du diamant.

Serti (clos) :

Le serti clos renvoie à la fixation de la pierre sur sa monture grâce à une lamelle métallique. Cette lamelle vient enserrer le côté tranchant du diamant.

Sertissage :

Le sertissage correspond à la fixation de la pierre dans un bijou.

Silicate :

Le silicate renvoie aux minéraux qui constituent les roches magmatiques et métamorphiques.

Silver cape :

Le diamant Silver cape est un diamant comportant une faible teinte.

Soie :

La soie est un reflet argenté qui peut parfois réduire l’éclat des saphirs ou des rubis.

Soudure :

La soudure, composée de d’étain de et plomb, permettait de sertir le diamant sur le bijou.

Soufrin :

Le soufrin est une matière brute que retire parfois le débruteur (dans le cas de pierres entières ou heel).

Sous-main :

Le sous-main n’altère pas la couleur des pierres et est très utile par ce fait dans la manipulation de celles-ci. Il en existe en différentes couleurs et tailles.

Spécimen :

Le spécimen est une imitation du diamant.

Spectre :

Lorsque la lumière traverse le diamant certaines couleurs se transforment en bandes noires ou grises, il s’agit du spectre.

Spectroscope :

Cet appareil est utilisé pour voir la couleur des diamants et déterminer le coefficient de dispersion des pierres.

Spotted stones :

Ces pierres de petite taille ne sont pas de forme parfaite car elles contiennent des défauts tels que des déchirures.

Stone :

Le Stone est un diamant brut de grande qualité, de plus d’un carat.

Strass :

Le strass est un verre utilisé pour imiter les diamants.

Substitut :

Le substitut est également une imitation de la pierre précieuse, mais il s’agit d’une pierre.

Syngénétique :

La syngénétique renvoie aux défauts qui ont pu se former avec le cristal.

Synthétique :

La pierre synthétique est une pierre fabriquée par l’homme, qui a ou non un équivalent naturel (pierre naturelle ou pierre artificielle).

Système cristallin :

Système de classement des espèces minérales basé sur leurs formes. Il existe sept différents systèmes.

Lettre A

Achromatique :

Il s’agit d’un adjectif variable

Cela signifie :

qui ne décompose pas la lumière, qui résiste aux différents colorants. Un diamant achromatique est un diamant qui reflète la lumière sans franges colorées.

Aciculaire :

Signifie qui cristallise en fines aiguilles.

Acide :

L’acide est un Magma, mais aussi une roche, contenant plus de 65 % de silice (SiO2).

Adamantin :

Le mot Adamantin vient du grec « Adamas », qui signifie éclat typique du « diamant ». Ce qualificatif est utilisé pour désigner la dureté mais également l’éclat du diamant.

Adamas :

Le mot Adamas vient du terme grec qui signifie indomptable. De ce mot est dérivé celui de diamant mais aussi adamantin.

Adularescence :

Ce phénomène est propre à la pierre de lune, qui se manifeste par un subtil reflet bleuté ou argenté qui semble glisser sur toute la surface, en bougeant la pierre.

Affiner :

Ce verbe est utilisé dans le monde du diamant à la place du verbe nettoyer. Mais cela signifie la même chose.

Alluvial :

Cet adjectif s’applique à un type de gisements, qui correspondent aux lits des rivières.

Alluvion :

Les alluvions sont des dépôts de sédiments, tels que les graviers, la boue, le sable ou les galets, qui ont été abandonnés dans un cours d’eau, lorsque le débit d’eau est devenu trop insuffisant.

Amorphe :

Il s’agit d’une substance non cristallisée, dont les atomes sont répartis irrégulièrement dans l’espace
Cette substance est alors dépourvue de structure cristalline sans aucune forme extérieure propre.

Amphibole :

Il s’agit de silicate de magnésium et de fer, vert, brun ou noir, constituant de roches métamorphiques et magmatiques.

Andésite :

Il s’agit d’une sorte de lave à structure porphyrique, qui est composée principalement de phénoscristaux zonés de plagioclase (andésine), associés à des amphiboles et à des pyroxènes.

Anistrophe :

Une anistrophe est la répétition d’une même séquence identique, l’une à la suite de l’autre et ainsi de suite.

Anisotrope :

est anisotrope une substance dont les propriétés physiques, comme sa conductibilité, thermique et électrique, son indice de réfraction ou ses propriétés élastiques, varient en fonction de la direction, par opposition au terme isotrope.

Aplanétique :

Ce terme désigne la qualité d’un système optique, qui permet d’obtenir une image nette, dépourvue d’aberration géométrique, d’un objet. On désigne par exemple une « lentille aplanétique ».

Aplite :

Ce terme s’écrit Aplite mais aussi haplite. Il s’agit d’une roche filonienne granitique extrêmement riche en quartz et qui se caractérise par une granulation très fine.

Arkose :

Il s’agit de grès feldspathique résultant de la cimentation d’une roche gneissique ou granitique.

Astérisme :

Il s’agit d’un phénomène physique permettant d’apercevoir, dans certains minéraux ou certaines pierres précieuses, des étoiles ou des fils de lumière. L’intensité varie selon la luminosité.

Attaque basique :

L’attaque basique est la dissolution chimique d’un minéral grâce à une base, telle que la soude, la potasse, etc.

Autoclave :

Il s’agit d’un appareil qui est utilisé pour la fabrication de cristaux, à partir de solutions sous pression et chaudes saturées.

Aventurinescence :

Il s’agit d’un jeu de réflexions brillantes et multicolores, qui proviennent de paillettes incluses dans une matière généralement opaque.

Lettre D

Débruter :

Opération de taille permettant de donner au diamant brut, scié ou non, une ceinture, ou au rondiste, une forme arrondie. Le diamant prend alors une forme proche de la toupie qui permet de le sertir dans les dops mais aussi de le facetter.

Degré :

C’est une facette allongée parallèlement au bord de la pierre, dans une « taille à degrés ».

Demi-lune :

Taille fantaisie qui se rapproche d’un brillant divisé en deux.

Démixé :

Terme désignant le précipité de l’un des éléments composant une solution solide.

Densité :

C’est le rapport de la masse du volume d’un corps à celle du même volume d’eau (ou d’air, pour les gaz). Ce terme est également utilisé dans l’univers du diamant.

Dentelle :

C’est une petite facette de forme triangulaire située autour de la table d’une pierre gemme de couleur taillée en brillant ou en taille mixte.

Dentrite :

Cristal constitué de ramifications et ce dans diverses directions.

Deux pointes :

Nom donné au diamant dont la table est sur le plan de sciage passant par seulement deux pointes de l’octaèdre et en divisant 2 arêtes opposées.

Diamant noir :

Diamant tout à fait naturel contenant beaucoup d’inclusions qui le font apparaître complètement noir.

Diamantaire :

C’est le terme général désignant la personne spécialisée dans le façonnage ou le négoce du diamant.

Dichroïsme :

Propriété que possèdent certaines substances d’offrir des colorations diverses suivant la direction de l’observation. Le dichroïsme est par exemple une propriété des cristaux et des gemmes anisotropes.

Dichromie :

Procédé de synthèse des couleurs utilisant deux couleurs de base, bien souvent complémentaire l’une de l’autre.

Dichroscope :

C’est le nom de l’appareil qui permet de distinguer les différentes couleurs d’une gemme dichroïque ou trichroïque.

Diffusion :

Dispersion d’un rayonnement incident (comme la lumière, les rayons X ou le son) dans toutes les directions lorsqu’il traverse certains types de milieux.

Dimorphisme :

Caractère d’une substance susceptible de cristalliser sous 2 ou plusieurs formes différentes selon le mode d’arrangement de leurs atomes.

Dislocation :

Accident géométrique dans l’arrangement périodique des atomes à l’intérieur d’un milieu cristallin.

Dispersion :

Terme désignant la décomposition d’un rayonnement complexe en ses différentes radiations.

Disque de polissage :

Appareil utilisé par le diamantaire. C’est une meule métallique poreuse, qui est enduite de poudre de diamant, et qui est utilisée pour la taille des différentes facettes du diamant.

Dodécaèdre :

Nom donné à un polyèdre possédant 12 faces en forme de losange.

Dolomie :

C’est une roche sédimentaire formée de dolomites, c’est-à-dire qui est composée à la fois de carbonate de calcium mais aussi de magnésium.

Dop :

C’est un support utilisé par le diamantaire sur lequel un diamant est fixé, soit à l’aide de pinces (nommé dop mécanique), soit dans un alliage de plomb et d’étain (appelé dop à soudure). Il permet au diamantaire de placer une des facettes sur la meule à polir.

Doublet :

C’est une pierre d’imitation qui est composée de deux ou de plusieurs parties assemblées par une méthode de collage.

Dureté :

Terme désignant la résistance d’une pierre à la fois à l’usure et à la rayure.

Lettre L

laboratoire portable :

Présenté dans une valise, on pourrait en dire qu’il a tout d’un vrai laboratoire mais de poche. On
y trouve l’outillage nécessaire pour le travail sur les diamants et autres pierres comme le
microscope, le réfractomètre, la lampe UV, le calibre, le polarisateur, le polariscope, etc…

Labradorescence :

Phénomène qui est issu de la labradorite. Les couleurs y jouent avec des reflets métalliques éclatants, où dominent surtout le bleu et le vert, mais où peut apparaitre tout le prisme. Ces reflets sont causés par des phénomènes d’interférences dus à des lamelles jumelées.

Lacune cristalline :

Cavité à l’intérieur d’un cristal, occupée par des phases fluides ou solides.

Lacune structurale :

Absence d’un atome ou d’un ion en un site normalement occupé d’une structure cristalline.

Laiteux :

Se dit des gemmes dont l’aspect blanc opaque ressemble au lait.

Lampe à lumière froide :

Les lampes à lumière froide sont soit des lampes à loupe soit des lampes à 2 ou 3 tubes, et en
options, il y en a des ultra violet ou bien fluo blanc.

Lampe à fibre optique :

La lampe à fibre optique nous permet d’avoir une très bonne concentration de lumière grâce au
flexible dont elle est équipée. Elle est souvent employée avec les réfractomètres, les
spectroscopes, les dichroscopes, etc…

Lampe UV :

La lampe UV peut dans la série être une simple lampe portable ou bien jusqu’à être une cabine
UV. Elle analyse les fluorescences des pierres de couleurs et évidemment des diamants. Elle
peut avoir des ondes courtes comme longues.

Lapidaire :

Terme désignant les personnes qui taillent les pierres gemmes autres que le diamant

Laxe :

Qualificatif pour désigner une pierre morte, sans feux

Leveridge :

Nom donné à un petit appareil servant à mesurer les dimensions d’une pierre, même si elle est sertie

Libelle :

Bulle de retrait qui est apparue lors du refroidissement du liquide fossile contenu dans un cristal négatif

Liqueur dense :

Les liqueurs denses, ou liquide de densité sont très précis. Elles permettent de déterminer la densité d’une pierre et cela quelles que soient les dimensions de celle-ci. La densité des liquides denses varie de 2,57 à 3,52

Liquides denses :

Les liquides denses sont dotés d’une grande précision, leur rôle étant de déterminer la densité
d’une pierre quelle que soit sa taille. Leurs densités varient de 2,57 à 3,52.

Lithosphère :

Partie solide de la croûte terrestre.

Loupe 10 X :

Loupe à main de grossissement 10 fois servant dans l’industrie des pierres précieuses et en gemmologie. Elle doit être aplanétique et achromatique. Le diamètre de la lentille peut varier de 18 mm à 23 mm. Il existe aussi dans le commerce des loupes de 6 à 20 X

Loupe clean :

Expression anglaise qualifiant une pierre taillée n’ayant aucune inclusion

Loupe frontale binoculaire :

Sert à l’étude des diamants et des pierres. La puissance des lentilles de la loupe frontale
binoculaire va de 1 ¾ X à 3 ½ X

Luminescence :

Désigne la propriété d’une pierre à devenir lumineuse sous l’influence de rayonnements provenant de réactions physiques ou chimiques (le rayonnement calorifique en est exclus).

Lettre B

Bagagem :

C’est un diamant de bonne qualité provenant du Brésil. C’est aussi le nom d’une mine de diamants brésilienne.

Baguette :

Taille de forme rectangulaire où les angles du diamant n’ont pas été tronqués.

Balance hydrostatique :

Instrument permettant de calculer la densité d’un diamant

Ballas :

Diamant industriel de forme ronde, non cIivable, à cristallisation irrégulière et mâclée, provenant du Brésil ou de l’Afrique du Sud

Barbe :

Défaut survenant, au rondiste à la suite d’un débrutage trop rapide d’un diamant et donnant l’impression qu’il a de petits poils.

Basalte :

Roche effusive d’origine volcanique dérivée du magma basique, et de couleur gris noirâtre

Basculer :

Opération qui consiste à varier de quelques degrés l’inclinaison d’une table, par rapport au rondiste, pour éliminer une inclusion

Bezel :

Facette d’un diamant résultant de la taille en 8/8. Les bezels sont taillés entre les coins de la taille en croix

Biaxe :

Se dit de milieux anisotropes possédant deux axes optiques, c’est à dire deux directions d’isotropie optique

Binoculaire :

C’est un système optique composé de deux oculaires

Biréfringence :

Propriété qu’ont certains milieux de dédoubler un rayon lumineux qui les traverse

Bivalent :

De dit d’un corps simple dont un atome peut se combiner avec deux autres atomes

Blocks :

Pierres difformes à structure complexe, rendant la taille difficile

Blocks caving :

Destruction de la couche de kimberlite afin de récupérer le diamant, technique très employée dans l’extraction minière

Blue ground :

Nom donné à la kimberlite non altérée par oxydation, ayant une couleur bleu gris

Borax :

En trempant les diamants dans un mélange de borax et d’eau, on leur évite de « brûler » pendant la taille

Bort (ou boart) :

Diamant de qualité médiocre, utilisé principalement concassé, comme abrasif industriel

Bourse du diamant :

lieu où se réunissent les professionnels du diamant pour toutes leurs transactions commerciales.

Brèche :

Roche constituée de fragments anguleux cimentés entre eux

Brillant :

Taille en 57 facettes d’un diamant brut dont la forme a été arrondie par le débrutage. Il existe des tailles en brillant comportant plus de facettes, mais elles n’ont pas autant d’éclat et de feux

Brillantage :

Opération consistant à tailler les étoiles, les haléfis, les brisures d’un diamant après la taille en 8/8

Briolette :

Taille de la rose, principalement, en forme de poire

Brisure :

Facette à degré posée entre la table et le rondiste, et la colette et le rondiste dans le brillantage des émeraudes, baguettes, carrés, etc…

Brucelles :

Pinces de différents modèles dont les extrémités en pointe sont très utiles pour saisir et manipuler les pierres précieuses et fines, surtout dans le tri des diamants

Brut(e) :

Pierre gemme à l’état naturel, sortant de la mine, n’ayant été que nettoyée mais n’ayant pas encore été façonnée

Bruter :

Synonyme de débruter. Opération de taille permettant de donner au diamant brut, scié ou non, une ceinture, ou rondis, arrondie. La forme du diamant se rapproche alors de celle d’une toupie ce qui permet de sertir la pierre et de créer les facettes

Bruteuse :

Bâton du débruteur.

Lettre T

Table :

La table est la partie plate du diamant taillé située à l’opposé de la pointe.

Tabulaire :

Cet adjectif se dit d’un diamant de forme aplatie.

Taille ancienne :

Une taille ancienne équivaut dans le monde du diamant à une taille de mauvaise qualité. En particulier, l’absence de la pointe (ou colette) qui est dite ouverte (aplatie).

Taille fantaisie :

Ce terme désigne un certain type de tailles de diamant comme la taille en marquise, en émeraude ou en ovale.

Tamis :

Le tamis est une plaque à trous permettant de trier les diamants en fonction de leur taille.

Tamis à pierres :

Les tamis à pierres peuvent soit être manuels soit électriques équipés d’un vibrateur. Ils servent à différents stades, du sciage au polissage jusqu’à la vente. Leur fin est de rejeter le sable et les pierres trop petites à partir d’un diamant brut.

Tchop Tchop :

Il s’agit d’un terme péjoratif utilisé en Afrique pour qualifier un diamant de mauvaise qualité.

Tectite :

Il s’agit d’une roche d’origine extra terrestre acheminée par les météorites.

Tensions internes :

Il s’agit de déséquilibres dans la structure du diamant qui le fragilisent.

Ternaire :

Se dit d’un axe de symétrie suivant un angle de 120 degrés.

Testeur de diamants :

Le testeur de diamant est utilisé pour vérifier l’authenticité d’un diamant. On applique le diamant testé sur la pointe de l’appareil et celui ci affichera par des diodes le résultat ou bien par une sonnerie.

Thermoluminescence :

Émission de lumière par des cristaux correspondant à la restitution d’une énergie accumulée.

Top :

Suite à l’étape de Sciage du diamant brut, la pointe de chaque moitié du diamant initial est appelée top.

Top Wesselton :

Il s’agit de l’ancien terme utilisé pour désigner la couleur du diamant. Cela correspond à la couleur blanc extra et blanc extra + en norme française ou F et G en norme GIA.

Traitement thermique :

technique de travail d’une pierre en la chauffant à une température pouvant aller de 100 à 2000 degrés.

Trichoïsme :

C’est la propriété de certaines pierres ayant une coloration différente dans leurs 3 axes principaux.

Triclinique (Système) :

C’est l’une des 7 catégories de classement d’un cristal. Cette classe regroupe ceux dont les bases et faces sont des parallélogrammes.

Trigon :

Le trigon est une forme triangulaire sur un diamant brut obtenue pendant la cristallisation.

Trois pointes :

C’est une face naturelle ou clivée servant de table à diamant.

Lettre E

Ebruteur :

C’est le métier de celui qui taille le diamant, pour lui donner sa forme particulière, en forme de toupie.

Ecailleux :

Une pierre est écailleuse lorsqu’elle présente des fissures ou petites écailles sur la surface.

Echelle de dureté :

Elle permet d’évaluer la dureté d’une pierre par rapport à celle d’autres éléments. La dureté est la résistance d’une pierre à l’usure ou aux rayures.

Eclat :

Il permet de caractériser la brillance d’une pierre. L’éclat est la quantité de lumière qui se reflète dans un diamant lorsqu’on le fait bouger.

Effusive :

Roche à petits cristaux qui est née à partir d’un morceau de magma, venant de l’air ou de la mer.

Egrisée :

Pâte qui permet de polir ou de tailler un diamant. Elle est composée de poudre de diamant et d’huile.

Émeraude :

L’émeraude est une pierre précieuse de couleur verte mais c’est aussi une forme rectangulaire que l’on peut donner à un diamant, en lui tronquant les coins.

Emeri :

C’est une poudre de corindon, utilisée comme papier de verre, elle permet de décaper la surface d’une pierre.

Enantiomorphe :

Ce sont des cristaux formés par deux énantiomères. Les énantiomères sont des molécules isomères, qui sont l’image, l’une de l’autre, dans un miroir.

Endogène :

Signifie que des éléments prennent naissance à l’intérieur d’un organisme ou qu’ils prennent leurs origines dans les profondeurs de la terre.

Enrobée :

C’est une pierre qui est couverte d’une pellicule de couleur opaque.

Etoile :

C’est la partie triangulaire placée autour de la table, d’un diamant taillé en brillant.

Etoilée :

Principe de taille qui constitue de fines inclusions en forme d’étoile.

Extra-facette :

C’est la fabrication d’une couche supplémentaire afin de cacher un défaut présent sur une pierre.

Eye clean :

C’est une qualification qui permet d’évaluer la pureté d’une pierre, à l’œil. Pour le diamant on parle de pureté VS ou SI.

Lettre I

Idiochromatique :

Pierre dont la couleur est due à la matière même composant la dite pierre.

Idiomorphe :

Parfaitement délimité par ses faces cristallines propres.

IDMA :

International Diamonds Manufacturers Association pour Association Internationale des Tailleries Diamantaires.

Imitation :

Se dit de toute pierre synthétique ou naturelle qui ressemble à une pierre gemme sans en être véritablement une.

Imprégnation :

Remplissage des pores les plus fins d’un minéral ou d’une roche par des substances durcissantes et colorantes.

Inclusion :

Déformations, accidents ou corps solides pouvant être retrouvés dans un diamant.

Indice (de réfraction) :

Rapport entre les vitesses de la lumière dans des milieux différents. Les indices de réfraction des diamants sont pris par rapport à l’air.

Inosilicate :

Famille particulière de silicates.

Intaille :

Pierre dure gravée en creux, destinée notamment à l’usage de sceau.

Intrusive :

Roche formée lors du refroidissement très lent d’un magma à l’intérieur de la lithosphère et dont les composants sont en totalité cristallisés.

Iridescence :

Pointillisme bariolé des couleurs de l’opale, et dont les reflets changent en fonction de l’angle de vision.

Iris